nouvel album

le sens du sens

1. Le sens du sens

Je voudrais que cela n’ait pas d’incidence
Les mots un peu lourds que j’ai besoin de dire parfois
C’est sans aucun doute d’une grande arrogance
De penser que cela puisse avoir de l’importance
Importance pour toi
Cela ne doit pas

Je voudrais que cela n’ait pas d’incidence
Quand j’écris en pleurant des sentiments noir sur blanc
Tu sais que ce n’est pas sérieusement
Au fond ce qui me fait rire c’est de chercher le sens
Le sens du sens

Le sens du sens du sens

Tu me diras c’est carrément déplacé
De croire que cela pourrait altérer ta conscience
Mes petites sentences désabusées
Tu aurais tout à fait raison de les ignorer
Raison tout à fait

je sais que toi aussi tu es allé voir
Dans les pages de ton coeur et même entre ses lignes
Quel appel a pas pu venir un à jour à toi
Pour que tu partes si loin derrière les collines
Pour y retrouver
Pour en ramener

Le sens du sens

Parole et musique : Stéphane Bellity
Instruments : Stéphane Bellity
Mixage : Ryan Power

2. Dispo

Lundi 10h du matin
Pour boire un thé au jasmin
Sur les coups d’dix heures et quart
Je parcours mon répertoire
Un peu trop tôt pour Thibault
Mais un peu tard pour Victoire
Et quand vient 11h et demie
Que j’n’ai toujours pas d’amis
Pour déjeuner à 13h
Holala quel grand malheur

Mais tu sais j’suis dispo
Un truc tombé à l’eau
Dispo
N’en profite pas trop
Dispo

J’ai comme envie d’effacer
L’échec de ma matinée
Réveil programmé quinze heures
Je serai tout neuf alors
En milieu d’après-midi
J’rallumerai l’ordinateur
Peut-être aurai-je reçu depuis
Un signe sur le serveur
Invitation au ciné
Une séance avant-première

Mais tu sais j’suis dispo
Un truc tombé l’eau
Dispo
N’en profite pas trop
Dispo

Car tu sais j’suis dispo
Je ne ferai pas de vieux os mais
C’est maintenant ou jamais
Qu’je suis dispo

Je sens parfois que je fuis
à travers mes rendez-vous
La suite de mon récit
Mais si la suite c’était vous
Remontez la grande rue
Marchez cent mètres environ
Lorsque le parc est en vue
Frappez la porte marron

Paroles et musique : Stéphane Bellity / Stéphane Bellity, Vincent Mougel.
Instruments : Stéphane Bellity
sauf
Basse : Thibault Chevaillier, Vincent Mougel
Guitare et piano électrique : Vincent Guyot
mixage : Emmanuel Mario
Batterie et piano enregistrés au studio Claudio par Vincent Hivert et Alexis Fugain

3. Matière noire

Je voudrais bien que tu m’parles d’une autre planète
Que tu mettes quelqu’un d’autre là-haut aux manettes
Déceler la matière noire qui ondule
Dans cette merde immaculée
Merde merde immaculée
Je n’ai pas envie d’aller sur le darknet
Tu sais ça m’embête de voir des trucs pas chouettes
Qu’est-ce qui se cache derrière l’écran de fumée
Tout est dissimulé
La beauté simulée

Montre-moi ta matière noire
Celle qui se loge dans ton regard
Montre-moi ta matière noire
Je suis sûr qu’elle est quelque part
Quelque part

Où est-elle donc ta matière noire mon ami
Pourquoi l’as-tu si profondément enfouie
Quelle fausse pudeur te pousse donc à nous montrer
Que tes mauvais côtés
Que tes côtés mal tricotés
Ne m’enfume pas avec tes contes tout fait
Ceux qu’on t’a mis sous la taie d’oreiller
Si tu veux un beau jour pouvoir embarquer
Ne sois plus prisonnier
Prisonnier volontaire

Ooooh
Dans cette galère
Ooooh
Où tu galères

Montre-moi ta matière noire
Celle qui se loge dans ton regard
Montre-moi ta matière noire
Je suis sûr qu’elle est quelque part
Quelque part

Paroles et musique : Stéphane Bellity
Instruments : Stéphane Bellity
sauf
Basse, guitare : Jérôme Pichon
Basse additionnelle : Quentin Gauvin
Guitare additionnelle : Pierre Antoine
Choeurs : Maud Nadal
Mixage et arrangements additionnels : Pierre Antoine

4. Tu verras

Je danse dans l’ambiance
Rien que pour toi
Je me fais intense
Je secoue les bras
Tu verras
ça n’a pas l’air
De t’émouvoir
Pourtant je t’ai offert
Un coup à boire
Tu verras

Quand tu découvriras mon profil sur le…
Tous les amis qui me laissent des co…
Tu verras
Quand tu découvriras mon profil sur le…
Que je prends part peut-être à de nombreux « event »
Tu verras
Ce jour tu me voudras

La vérité c’est
Que je suis musicien
J’ai un projet solo
Qui devrait bientôt…enfin
Tu verras
Je vois dans tes yeux
Que tu vois dans mes yeux
Que je sais
Que tu ne sais vraiment rien de moi

Quand tu découvriras mon profil sur le…
Tous les amis qui me laissent des co…
Tu verras
Quand tu découvriras mon profil sur le…
Tu sauras que je suis la future vedette
Tu verras
Ce jour tu me voudras

Paroles et musique : Stéphane Bellity
Instruments : Stéphane Bellity
sauf
Guitare : Jérôme Pichon
Basse additionnelle : Amaury Ranger
Mixage : Emmanuel Mario

5. Love Shy

Tu sais baby je suis très timide
J’ai l’impression de sauter dans le vide
Je peux me mettre tout nu sur la scène
Mais me mettre à nu me paraît obscène
Tu vois pourtant pour toi j’essaye
D’inscrire « le love » dans mon répertoire
Mais comme je suis vraiment trop pudique
J’préfère le dire comme en Amérique

Oh girl
I’m love shy
Read it
In the corner
Of my eyes
Love
I’m love shy

My voice on the radio tells no lie

En rotation dans les autoradios
Dans les playlists du 14 février
Dans toutes les booms on écoute ce morceau
Notre histoire dans tous les supermarchés
Et si l’ont vient à se séparer
Qu’entre-nous ça ne fonctionnait plus
On serait bien embêtés
De devoir pleurer dans le VTC

Oh girl
I’m love shy
Read it
In the corner
Of my eyes
Love
I’m love shy

My voice on the radio tells no lie

Paroles et musique : Stéphane Bellity / Emma Brouthon, Stéphane Bellity
Instruments : Stéphane Bellity
sauf
Choeurs : Emma Brouthon
Mixage et arrangements additionnels : Pierre Antoine

6. Tous à poil

T’auras beau crier ta différence
T’auras beau slamer ton existence
Crier crier crier
Slamer slamer slamer
T’auras beau toujours tirer dans ton sens
T’auras beau clamer ton innocence
Tirer tirer tirer
Clamer clamer clamer
Crier crier crier
Slamer slamer slamer

Tu sais quand la fin du monde
Nous tombera sur la gueule
ce sera la même pour tout l’monde
La même fin du monde
Tu sais quand le grand soleil
S’abattra sur la ville
Ce sera pour tout le monde pareil
La même fin débile

La même fin débile

Tu sais mon vieux
Tant que l’amour ne sera qu’un voeu pieux
Tu ne l’auras jamais dans ton pieu
Je propose pas une vie éternelle
Mais de la faire belle
Juste ici-bas

Singulier que tu te crois mon pote
Petit lapin qui mange des carottes
Tu es tu es tu es
On est on est on est
Piégé piégé piégé
Dans le même clapier
Tous à moi tous à poil tous à poil
On lève les bras
Même si tu pues
Que tu as des poils dessous les bras tu verras
On est presque tous pareils alors active ton réveil
Ce n’est pas ton beau chapeau qui te sauvera de la même
La même fin débile

Tu sais quand la fin du monde
Nous tombera sur la gueule
ce sera la même pour tout l’monde
La même fin du monde
Tu sais quand le grand soleil
S’abattra sur la ville
Ce sera pour tout le monde pareil
La même fin débile

La même fin débile

Paroles et musique : Stéphane Bellity
Instruments : Stéphane Bellity, Thibault Chevaillier
sauf
Saxophone : Léo Bouloc
Arrangements additionnels : Thibault Chevaillier
Mixage : Emmanuel Mario
Batterie enregistrée au studio Katox par Christophe Deschamp

7. La guerre Sybil (feat. Halo Maud)

Ricky j’t’écris
Rapidement
J’peux pas te dire où j’suis
En tous cas pas maintenant
Naïvement je pensais que tu nous rejoindrais
Ici Sibylle
Dans la CB
J’ai dû quitter la ville
Décision difficile
Décision difficile

C’est la guerre Sybil
A feu à sang dans la ville
Purée c’est la guerre
J’aurais dû faire mon service militaire
J’ai pas d’schlass dans l’jean
Je suis qu’un putain d’beatnik
Pas d’schlass dans l’jean
Sauf si tu veux faire un pique-nique
Pique-nique

On m’a parlé de cosmos
Quand j’étais tout petit
Bercé par des coolos
Moi j’tapais sur des bongos
On m’a promis le cosmos

Tu te trompes petite soeur
Tu me prends pour un déserteur (brother déserteur)
Planqué derrière
Son armée de synthétiseurs
Qui marchent pas très bien d’ailleurs
Je peux rien y faire
A l’implosion de l’univers
Je peux rien y faire
Je peux même pas sauver ma mère terre

Ici c’est dur
l’entraînement
pas tous les jours faciles
Mais y’a des gens marrants
aussi ce qui est sûr on t’écoute souvent
A ce qu’il parait
Tu as acheté
Ce tout nouveau synthé
Dont tu parlais tout le temps
Dont tu parles tout le temps
Je vous souhaite du bon temps
On m’a parlé de cosmos
Quand j’étais tout petit
Bercé par des babos
Qui m’ont dit que la vie
C’était super coolos

C’était super coolos

Paroles et musique : Stéphane Bellity / Antoine Benguigui, Stéphane Bellity
Instruments : Stéphane Bellity
sauf
Voix : Maud Nadal
Basse, guitare : Maxime Daoud
Piano électrique : Vincent Guyot
Contient un sample de Djavan : Meu Bem Querer
Mixage : Emmanuel Mario

8. Single (feat. Juliette Armanet)

Single tout seul
Je joue tous les rôles
Dans ma single
Seul tout je m’emballe
Single tout seul
je t’imagine alone
Seul dans ta room
Avec ton bagel
Ton bagel

j’veux pas d’single
j’veux tout un album
Pas juste un jingle
Un grand muséum
Et puis je suis pas single
Stop ton violoncelle
A Seattle
J’ai même un boyfriend

J’te fais un single
J’me fous pas d’ta gueule
J’te fais un single
J’me fous pas d’ta gueule

Single singer
Te fous pas d’ma gueule
Signe moi ton single

Paroles et musique : Stéphane Bellity / Juliette Armanet, Stéphane Bellity / Corentin Kerdraon
Instruments : Corentin Kerdraon, Stéphane Bellity
sauf
Voix et choeurs : Juliette Armanet
Guitare : Jérome Pichon
Arrangement : Corentin Kerdraon
Mixage : Emmanuel Mario

9. Finie la déconne

Je ne veux plus rentrer tard
Je ne veux plus fumer des pétards
Au revoir les vapeurs d’alcool
Juré c’est fini snifer de la colle

Tu sais j’en ai fait des cabrioles
J’m’en suis cassé des dents sur des cols
Canoë kayak sur des rivières
Mangé des tonnes de vers de terre

Fini de déconner
Envie de jardiner

Je n’ai pas toujours été très sage
Commis des vols à l’étalage
Garde-le pour toi mais j’aurais bien pu
Avoir plein d’enfants hors du mariage

Fini de déconner
C’est où le potager

Paroles et musique : Stéphane Bellity
Instruments : Stéphane Bellity
sauf
Basse : Vincent Guyot
Solo synthétiseur : Vincent Mougel
Choeurs : Vincent Mougel
Arrangements additionnels : Quentin Gauvin
Mixage : Emmanuel Mario

Mastering : Rémi Salvador

Tracklisting : François Marry

Love to : Julie Papet <3, ma famille, Emma « Astrobal » Mario, Ryan John Power, Pierre Antoine, Quentin Gauvin, Gaël Bouquet & Midiartists, Thibault « Ed Mount » Chevaillier, Halo Maud, Antoine « Léonpaul » Benguigui, Fránçois Atlas, Jérome « Canari » Pichon, Amaury « Amzo » Ranger, Vincent Mougel, Vincent Pieuvre, Christophe « Canari » Deschamp, Maxime « Ojard » Daoud, Emma « Blumi » Brougthon, Juliette Armanet, Florent Jacob, Simon Haines, Corentin « NIT » Kerdraon, Nicolas Charlier, Le FVTVR crew, Jean-Philippe « N’Roll » Bretin, Romain « Figaro » Lemé, Romain Gnidzaz, Fortune Collective, UTO, Vincent Hivert, Alexis « Biche » Fugain, Rémi Salvador, Bastien Bonnefond, Clément Marion, Angy Laperdrix, Perrine Estienne, David Numwami, Charles Monnier, Olivier « O » Marguerit, Théodora, Piano Stream, Kumi & Romain, César Laloux, Andrea Montano, César Wogue, Marc Tessier du Cros, Benjamin Nuel, Philippe Katerine, Anne Steffens, Maeva Ramanana, Benoit Chapdelaine, Tigrou Browne, Tom Gagnaire, Flop, Arthur Soubranne, Shanti Masud, Boris Maurussane, Mathilde Vrech, Vivian Allard, Mathieu Cesarsky, Nina Savary, Antoine Pesle, Xavier « Tahiti 80 » Boyer, Chloé Sallit, le Motel, le DOC, Fraise (pour la relecture), à vous qui m’écoutez et prenez le temps de lire ces fastidieux remerciements.

À la mémoire de Paulette Wright, Nelson Ferreira Neto, Cyril Becktartt.

le 25 septembre 2020 à la Boule Noire - Paris event - billets

Single (feat. Juliette Armanet)

Le choix

bandcamp
instagram
facebook
soundcloud
youtube
spotify
deezer

téléchargements